Tag Archives: Silvia Cattori

Politis sert la soupe à Christophe Oberlin

Après Bastamag et Carlos Latuff, c’est au tour de Politis d’ouvrir ses colonnes à un autre militant pro-palestinien aux orientations pourtant problématiques : Christophe Oberlin. Le chirurgien s’y exprime sur l’adhésion récente de la Palestine à la Cour pénale internationale. Néanmoins, ce choix éditorial pose question car Oberlin est par ailleurs un soutien indéfectible de l’ex-humoriste Dieudonné depuis l’époque où, en 2004, ils avaient mené ensemble la liste Europalestine en Ile-de-France. Déjà en septembre dernier, un collectif libertaire de Givors (Rhône) s’était ému de l’invitation du chirurgien à un débat sur la Palestine, soulignant que malgré “l’importance du travail médical et humanitaire mené à Gaza, un travail auquel M. Oberlin a pris part activement, il nous semble que de par ses prises de positions politiques la présence de ce dernier pose question”. Ce collectif rappelait dans sa lettre aux organisateurs certaines déclarations de Christophe Oberlin qui ne laissent aucun doute quant à ses idées : “Quand on dit qu’on n’aime pas les juifs, il est évident que cela désigne ceux qui soutiennent un état raciste dans ses lois et ses actes. Ce qui veut dire qu’on n’aime pas les juifs racistes, rien d’autre. C’est le message de Dieudonné. Et voilà qu’on voudrait faire tomber cela sous le coup de la loi. C’est déloyal et stupide.” Ou encore : “Ceux qui condamnent Dieudonné n’ont pas assisté à ses spectacles, et n’ont pas réalisé qui est son public : un public de jeunes, extraordinairement diversifié, qui représente une France fraternelle, fondamentalement antiraciste, la France de demain.” Et enfin : “Quand quelqu’un se fait photographier devant Auschwitz en faisant une quenelle, ça ne porte pas atteinte à ma dignité ni à celle de ceux qui sont morts en déportation. Par contre c’est un geste fort à l’encontre de tous ceux qui tentent de masquer les crimes d’Israël derrière les crimes nazis. C’est à eux que ce discours s’adresse.” Des propos tenus sur le site Arretsurinfo.ch animé par Silvia Cattori, journaliste suisse proche des milieux négationnistes et propagandiste complotiste. Qu’un hebdomadaire comme Politis, engagé à gauche, continue d’accorder du crédit à un tel personnage est donc tout à fait affligeant.

2015-04-05_politis_oberlin2

Jean Bricmont invité par Egalité et Réconciliation

BRICMONT ER PICARDIE 21 03 2015Le 21 mars, Jean Bricmont donnera à Amiens une conférence à l’invitation d’Égalité et Réconciliation Picardie sur le thème “Liberté d’expression ou tyrannie des bonnes intentions ?” Rappelons, parmi ses nombreux faits d’armes, une tribune intitulée “Comment ne pas se défendre des accusations d’antisémitisme” et parue le 10 août 2014 sur le site Arrêt sur Info géré par Silvia Cattori, dans laquelle le physicien belge soutenait que la notion d’antisémitisme ne répondrait pas à une définition claire et précise. Se faisant, il remettait indirectement en cause l’existence même de cette forme de racisme dirigée contre les Juifs. “Si l’antisémitisme c’est « détester les juifs pour ce qu’ils sont et pas pour ce qu’ils font » (ou que certains d’entre eux font), il faudrait donner des exemples de gens rentrant dans cette catégorie, c’est-à-dire de gens qui auraient les opinions qu’ils ont sur les juifs indépendamment des actions d’Israël, de celles des organisations communautaires, des campagnes de haine menée (sic) au nom de l’antiracisme etc. Et comment démontrer une telle accusation ?”, faisait-il mine de s’interroger. Ironie du sort, le 21 mars sera la journée internationale de lutte contre le racisme.

Réponse à Yannick Herve

Sur le blog de Luttons contre le FN sur Mediapart, un droit de réponse attribué à Yannick Herve et posté par un autre propagandiste de l’UPR me cite abondamment et remet en cause la qualité de mon travail en s’appuyant toujours sur les mêmes calembredaines diffusées depuis plus de deux ans à mon sujet notamment par Le Grand Soir, l’UPR, Silvia Cattori ou Chantal Dupille dite Eva R. Luttons contre le FN, collectif dont je ne suis pas membre mais avec lequel il m’est arrivé de collaborer, révèle que Yannick Herve me considère comme “le Ulcan des antifa”, du nom de ce hacker franco-israélien proche de la Ligue de Défense juive (LDJ). Lui et ses amis peuvent toujours faire mine de s’étonner que je n’aie pas répondu au courriel qu’il ma adressé il y a quelques jours, mais il n’est pas dans mes habitudes de donner suite à des demandes émanant d’individus insultant mon travail et usant d’un tutoiement méprisant à mon égard. O. G.

11026353_1613081095571601_43087190_n