Tag Archives: Omran Alkhatib

Retour sur la manifestation de soutien à Poutine du 31 octobre dernier

La Manifestation de soutien à Vladimir Poutine qui s’est tenue à Paris samedi 31 octobre a finalement réunit une centaine de personnes, dont nos habituels bacharistes mais aussi un mystérieux Comité tunisien de soutien à Poutine dont une militante a affirmé au micro de l’Agence Info libre que ce dernier aurait donné “une bouffée de liberté” aux Tunisiens : “les Slaves ont toujours aidé pour la libération des peuples”. “Nous on ne veut pas de démocratie en Tunisie sans patriotisme, a-t-elle poursuivi. La démocratie qu’ils nous ont fait en Tunisie, c’est la démocratie qui a été travaillée dans les laboratoires de la CIA, de Freedom House et de Otpor !” Son discours mi-nationaliste, mi-complotiste fait en tout cas froid dans le dos : “Non à une démocratie sans patriotisme, non à toute cette opposition qui a pris de l’argent non à tous [des défenseurs des] droits de l’Homme qui ont touché de l’argent de la CIA ! Il n’en est pas question, on va dénoncer ça jusqu’à notre dernier souffle. Vive Poutine ! Vive Bachar Al-Assad ! A bas les islamistes !” Au milieux des drapeaux russes et de ceux de la Novorossia, des rubans de Saint-Georges ont été abondamment distribués. Étaient également présents Alain Benajam du Réseau Voltaire, mais aussi le militant d’extrême droite et ancien militaire Victor Lenta, qui est récemment revenu du Donbass, ainsi qu’Omran Alkhatib.

Sources : agenceinfolibre.fr/marche-en-soutien-a-lintervention-russe-en-syrie/ ; novorossia.today/reportage-video-manifestation-de-soutien-au-president-poutine-le-2-octobre-2015-aparis/

Civitas fait un bide en soutien aux chrétiens d’Orient

D’après nos informations, Civitas, qui avait pourtant annoncé une montée nationale avec organisation de transports par cars, n’a réuni que 250 personnes pour sa manifestation en soutien aux chrétiens d’Orient samedi dernier, dont un bon tiers de partisans de Bachar Al-Assad emmenés par leur porte-parole Omran Alkhatib, qui a défilé en tête du cortège. Cette manifestation a néanmoins été suivie par plusieurs personnalités : des ex du Front national (Marie d’Herbais, Jany Le Pen, Alexandre Simonnot), Thibault De Chassey du Renouveau français, Florian Rouanet de l’association des Amis de Pierre Sidos (successeure de l’Oeuvre française), Elie Hatem (Action française, FN), Bernard Seiller (vice-président du Mouvement pour la France). Alain Escada, secrétaire général de Civitas, était en outre entouré de Marion Sigaut et du père Michel Lelong (défenseur de Maurice Papon). La manifestation a entre autres été couverte par Vincent Lapierre d’ERTV et par L’Agence Info libre. Détail amusant : si le site du Parti de la France 31 a parlé lui de plusieurs centaines de manifestants, ce qui est déjà très exagéré, ce nombre est devenu “plusieurs milliers” sous la plume des rédacteurs de Synthèse nationale qui le relaient (cliquer sur les images pour agrandir).

2015-06-26_pdf31_civitas2015-06-26_synthèsenationale_civitas

Rappelons que Alkhatib et Hatem ont également été aperçus à Bruxelles le 23 mai dernier en compagnie de Jean Bricmont et de Bahar Kimyongür lors d’un rassemblement “pour la paix au Yémen”.

Bruxelles : rassemblement d’anti-impérialistes borgnes le 23 mai dernier

Le 23 mai dernier, un rassemblement “Pour la Paix au Yémen” a eu lieu devant le Parlement européen à Bruxelles. Il était animé par Bahar Kimyongür (proche collaborateur de Michel Collon) et organisé par le militant bachariste Omran Alkhatib. Etaient entre autres présents Jean Bricmont, Elie Hatem (Front national et Action française) et Ali Al-Hamed (directeur du Centre pour les droits humains en Arabie Saoudite venu exprès semble-t-il de Washington).  Le tout était sans surprise couvert par Le Cercle des Volontaires, qui en a profité pour interviewer Hatem, qui est aussi l’avocat de Yahia Gouasmi du Parti antisioniste (qui se prétend désormais descendant de Mahomet), au sujet du procès intenté par son client au dessinateur Luz et à Charlie Hebdo pour la couverture “Tout est pardonné” qui a suivi les attentats de janvier.

2015-05-27_cdv_yémen_bruxelles