Tag Archives: Monsanto

Manifestations contre Monsanto : en Suisse aussi…

Le collectif antifasciste genevois Rage (Réseau d’Agitation Genève) nous apprend que le groupe d’extrême droite Résistance helvétique a participé à la récente mobilisation contre Monsanto. Il rappelle avec force que les fascistes ont pou(rtant toujours été les ennemis des luttes sociales, écologiste et anti-impérialistes :

“Nous trouvons bien ironique que des néo-fascistes tentent de “draguer” sur le terrain de l’écologie et des luttes environementales, car historiquement les fascistes ont toujours étés utilisés comme milice contre les luttes sociales par les puissants. Un bon exemple plus ou moins récent est l’attaque de néo-fascistes contre un camp écologiste dans la fôret de Khimki le 23 juillet 2010. Poutine avait utilisé les fascistes pour attaquer les oppossantEs à un projet d’autoroute dont le groupe Vinci était en charge d’une partie de la construction. Vinci, les mêmes que pour l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes.

[…]

Monsanto est international, la résistance doit l’être aussi! Monsanto profite du néo-colonialisme pour appauvrir et mettre sous tutelle les paysans du Sud, les néo-fascistes, eux, défendront toujours leurs seuls intérêts nationaux et leurs délires impérialistes.

De plus il est contre l’intérêt de toute organisation sérieuse (écologiste ou pas) de se voir associée à des racistes qui invitent des antisémites notoires faire des conférences. L’homophobie et l’islamophobie clairement affichées de ce groupuscule devraient aussi en faire réfléchir plus d’unEs.

Tolérer la présence de l’extrême-droite c’est contribuer à la banalisation de ses idées.

Nous appelons donc Greenpeace, le syndicat Uniterre, ATTAC, le parti des Verts et les autres organisations qui ont organisé et/ou pris part à cette marche à se positionner clairement sur ce problème.

Nous tenons aussi à dénoncer les pratiques de la police vaudoise en matière de “surveillance préventive” et la façon qu’elle a toujours de vouloir criminaliser les manifestations.”

Rappelons qu’en d’autres endroits également, des groupuscules fascistes ont fait des apparitions sur les manifestations contre Monsanto, par exemple à Strasbourg.

Strasbourg : portrait des deux fachos anti-Monsanto

On en sait plus sur les militants d’extrême droite qui sont intervenus samedi sur la manifestation contre Monsanto à Strasbourg. Le chef de la bande, Jimmy Tomasella, se définit lui-même comme un vegan, catholique traditionaliste et membre d’Egalité et Réconciliation. Sous le pseudonyme de Jimmy Virtus, il affiche également des convictions monarchistes, et vend des jus de fruits sous la dénomination de Virtus (entreprise basée à Mulhouse), suivant des préceptes inspirés de Thierry Casasnovas. Il vend aussi sur Facebook les t-shirts arborant le logo du Cercle Proudhon que lui et ses comparses portaient à la manifestation. Il publie enfin de nombreuses vidéos dans lesquelles il fait part de ses pensées. Par exemple, dans « La remigration par l’introspection » (sic) il en appelle à la « virilité » et à la « fierté raciale » des « Français de souche » et cite Serge Ayoub. Dans une autre vidéo intitulée « Pourquoi les Français se convertissent à l’islam ? », il cite Monseigneur Lefebvre et dénonce la « juiverie mondialiste » et le « militantisme laïcard » ainsi que l’islam comme « outil de la judéo-maçonnerie » (ce qui ne l’empêche pourtant pas de faire la promotion de Fils de France). Quant au au judaïsme, ses valeurs seraient selon lui à rejeter car “antinomiques” avec celles du christianisme et parler de “valeurs judéo-chrétiennes” relèverait donc d’une “imposture”. Pour le justifier, il mobilise même la vieille thèse antisémite chrétienne selon laquelle les Juifs seraient responsables de la crucifixion de Jésus Christ… Son comparse Arnaud Blondé ne vaut gère mieux : il affiche en photo de couverture de son compte Facebook une image de soutien au négationniste Vincent Reynouard. Par ailleurs, tous deux étaient accompagnés sur la manifestation contre Monsanto par la webTV Alsa Sondage, qui depuis un certain temps déjà assure la promotion de Jimmy Tomasella et de son véganisme et qui a depuis tourné une nouvelle vidéo pour dédouaner les deux militants d’extrême droite de tout fascisme et condamner l’action des militants du NPA et des antifascistes. A noter que le « journaliste » d’Alsa Sondage est le seul du groupe a avoir reconnu tout sourire face à la caméra de Tanaris News qui a filmé l’altercation avoir pris part à la Manif pour Tous. Rappelons que suite à cette opération, Jimmy Tomasella et ses amis ont reçu le soutien d’Egalité et Réconciliation, de Quenel + et, via Facebook, de Vincent Vauclin.

Tomasella_er2015-05-26_tomasella_cercleproudhon2015-05-26_Virtus_négationnisme

 

 

Jimmy Tomasella chez E&R, les t-shirts “Cercle Proudhon”, propagande dieudonniste sur la page de Virtus. (Cliquer pour agrandir)

Strasbourg : quand trois militants fascistes font leur show contre Monsanto

Cliquer pour agrandir (Source : Tanaris News/YouTube)
De gauche à droite : Gérald (Alsa Sondage), Jimmy Tomasella et Arnaud Blondé. Cliquer pour agrandir (Source : Tanaris News/YouTube)

Samedi 23 mai à Strasbourg, trois individus arborant des t-shirts à l’effigie du Cercle Proudhon ainsi qu’une pancarte “natio et écolo” au nom d’une supposée alliance nécessaire entre extrême droite et extrême gauche ont été exclus de la manifestation contre Monsanto grâce à la vigilance de militants du NPA et de militants antifascistes. Jusqu’ici, rien d’anormal… Sauf que, se posant en victimes, ils ont reçu le soutien d’une partie des manifestants et du service d’ordre de la manifestation, entre autres organisé par Nouvelle Donne, comme le relate le site antifasciste Failfaf, au nom de « l’apolitisme » supposé de la manifestation. Dans une vidéo tournée juste avant la manifestation par la webTV Alsa Sondage, l’un d’eux, Jimmy Tomasella, qui se dit par ailleurs vegan, a expliqué être venu à cette manifestation « en tant que fervent nationaliste et patriote, c’est-à-dire que je viens ici pour défendre ma terre et mon pays. Et quoi de plus important en tant que nationaliste que l’agriculture, qui est vraiment le pilier de la civilisation ? » (voir ici : youtu.be/0zhuOZ0cZkU). La quintessence de la pensée vichyste en la matière résumée en une phrase, bravo… Cet événement confirme en tout cas la perméabilité des initiatives écologistes à l’extrême droite, qu’on peut aussi observer par exemple sur les manifestations contre le Tafta.

Affiche pétainiste présentant la paysannerie et le "retour à la terre" comme des piliers essentiels de la Révolution nationale.
Affiche pétainiste présentant la paysannerie et le “retour à la terre” comme des piliers essentiels de la Révolution nationale.