Tag Archives: John Laughland

Allemagne : Thierry Meyssan et Ron Paul au congrès de Compact

La fiche biographique de Thierry Meyssan sur le site de Compact.
La notice biographique de Thierry Meyssan sur le site de Compact (cliquer pour agrandir).

Thierry Meyssan était bien présent hier à Berlin pour le congrès du magazine souverainiste, complotiste et pro-Kremlin Compact. Présenté comme un “journaliste et activiste pour la paix”, il s’est exprimé dans l’après-midi sur “le soi-disant Printemps arabe, qui est rapidement devenu l’hiver des morts” et qui été selon lui “une opération des services secrets US ayant eu pour but d’installer les Frères musulmans au pouvoir dans toute la région.” Autre résultat de l’action de ces services secrets : le développement de Daesh. Meyssan s’est également, comme il se doit, félicité de l’intervention russe en Syrie et a remercié les autorités allemandes “pour avoir rendu possible son voyage en tant que réfugié politique”. Conclusion du compte-rendu de son intervention disponible sur le site de Compact : À la fin toute la salle c’est levée et l’a remercié par une standing ovation. Les applaudissements visaient Meyssan, mais aussi Poutine !” Parmi les autres intervenants, Ron Paul s’est exprimé en direct du Texas en faveur de “la sortie de l’Otan et la fermeture de la Fed”, la banque centrale américaine, ce qui fait dire à Compact : “cet Américain est le bienvenu chez nous !” De son côté, Andreas von Bülow “s’est posé la question de savoir si la crise des réfugiés entrait dans le cadre des plans d’action de la CIA”, concluant son discours pas un martial “nous devons mettre fin à l’attentisme stupide [Dummhalten] des masses !” Si F. William Engdahl qui était initialement annoncé n’apparaît pas dans le compte-rendu, en revanche, il y avait une ancienne agente des services secrets britanniques, Annie Machon. De même, les deux représentants de l’Institut de la Démocratie et de la Coopération, John Laughland et Natalia Narotschnitskaïa ont comme d’habitude répondu présents : c’est même Narotschnitskaïa qui a accueilli les invités et ouvert les débats.

Source : compact-online.de/compact-konferenz-live-ticker/

Allemagne : le magazine Compact organise son congrès annuel

Headerbanner_Konferenz2-702x336

Aujourd’hui à Berlin, le magazine complotiste et souverainiste de Jürgen Elsässer Compact organise son colloque annuel à guichets fermés (les 1000 places ont été vendues  trois jours auparavant), autour du thème “Liberté pour l’Allemagne”. Au programme : nationalisme, soutien à Vladimir Poutine et théories du complot. Parmi les invités, plusieurs conspirationnistes : Thierry Meyssan, l’Américain F. William Engdahl, l’ancien ministre fédéral allemand et membre du SPD Andreas von Bülow. Un discours de l’Américain Ron Paul – qui est un libertarien de tendance paléoconservateur membre du Parti républicain – est annoncé comme point d’orgue de la journée. Elsässer, qui est une ancien maoïste, a écrit un des textes fondateurs du mouvement antideutsch au début des années 1990, avant de devenir dans les années 2000 un théoricien du conspirationnisme, ce qui l’a conduit à adopter des positions de plus en plus réactionnaires, jusqu’à fréquenter des personnalités d’extrême droite. Ainsi, Compact a reçu en 2013 Béatrice Bourges du Printemps français pour sa conférence annuelle qui était consacrée à la famille, au cours de laquelle elle s’est faite chahuter par des contre-manifestants. Ce jour-là était aussi présents l’économiste allemand et membre du SPD  Thilo Sarrazin, qui a été exclu du directoire de la Deutsche Bank en 2010 pour des propos racistes, ou encore une représentante du parti souverainiste Alternative für Deutschland (Alternative pour l’Allemagne) et une autre de Russie Unie, le parti de Poutine (voir, en allemand, ici et ). L’année dernière, c’est le député français Claude Goasguen qui a pris part à l’événement, autour du thème “Paix avec la Russie”, où était également présent Vladimir Yakounine. Autre habitué de ces rendez-vous : John Laughland, de l’officine pro-Kremlin basée à Paris Institut de la Démocratie et de la Coopération.

Source : compact-online.de/4-compact-konferenz-fuer-souveraenitaet-2015/

Jean Bricmont et Aymeric Chauprade au Forum public mondial “Dialogue entre les civilisations”

Ce 10 octobre, Jean Bricmont et Aymeric Chauprade ont participé sur l’île de Rhodes (Grèce) au Forum public mondial “Dialogue entre les civilisations” (World Public Forum “Dialogue of Civilizations”). Outre Chauprade et Bricmont, étaient invités à ce forum l’ex-députée conspirationniste américaine Cynthia McKinney ou encore John Laughland, directeur des études de l’Intitut de la démocratie et de la coopération, une officine pro-Poutine sise à Paris. Experts et représentants politiques du monde entier (dont Giorgos Tsipras, secrétaire général chargé des relations économiques internationales au ministère grec des Affaires étrangères, Ali Allawi, ancien ministre irakien du gouvernement par intérim consécutif à la chute de Saddam Hussein ou l’universitaire américain Richard Falk) s’y sont retrouvés pour discuter de l’avenir des zones nord africaine et d’Asie occidentale. Ce forum, soutenu par des instances internationales comme l’Unesco, est présidé par Vladimir Yakounine, aussi dirigeant de la Société Les chemins de fer russes et président de l’Union Internationale des Chemins de fer. On trouve aussi parmi ses membres éminents un ancien chancelier fédéral d’Autriche, Alfred Gusenbauer, et des chefs d’entreprises. Le forum est né en 2002 à l’initiative de représentants de Russie, d’Inde et de Grèce et se présente comme une réalisation pratique de la résolution “Agenda global pour le dialogue entre les civilisations” (“Global Agenda for Dialogue among Civilizations”) votée le 9 novembre 2001 par l’Assemblée des Nations unies sur une idée du président iranien Mohammad Khatami. En 2012, pour les dix ans du Forum, ce dernier lui avait d’ailleurs envoyé une adresse.

Document : 2015_Rhodes_Forum_Scientific_Program_web_light

Source : http://wpfdc.org

Colloque pro-Poutine demain à Paris : du beau linge en perspective

L’Institut de la démocratie et de la coopération (IDC), une des nombreuses officines pro-Kremlin basée à Paris et animée par Natalia Narotchnitskaïa (ex-députée du parti nationaliste Rodina à la Douma) et John Laughland (universitaire britannique conservateur et eurosceptique) organise demain un colloque intitulé « Sanctions, traité transatlantique, crise de confiance… Quelles nouvelles règles pour le commerce et les relations internationales ? », avec un panel  comprenant entre autres le journaliste Christian Malard (responsable du service étranger de France 3), Youri Chafranik (président de l’Union des Producteurs de gaz et de pétrole de Russie) Gilles Rémy (PDG du groupe CIFAL), l’économiste Jacques Sapir qu’on ne présente plus, Viatcheslav Nikonov (député russe en charge de l’éducation qui a récemment appelé les Russes à “apprécier” leurs origines “aryennes”), Ali Ahani (ambassadeur de la République islamique d’Iran) et le député UMP Jacques Myard. Parallèlement, nous apprenons sans surprise que l’extrême droite française continue d’entretenir des liens étroits avec le Kremlin, au travers notamment de l’association Urgence Enfants d’Ukraine qui sous couvert d’humanitaire mène une campagne de soutien à l’action de la Russie au Donbass. Or, cette association a pour dirigeant Alain Fragny, ex-membre du Bloc identitaire et pour porte-parole Emmanuel Leroy, proche conseiller de Marine Le Pen (voir aussi cette croustillante vidéo tournée par le ministère de l’information de la République populaire de Donetsk : youtube.com/watch?v=IZnGZ8LTyd0). Et pendant se temps-là, en Russie, le culte de Staline fait son come-back tandis que Poutine justifie la signature du pacte germano-soviétique en affirmant qu’il « avait du sens du point de vue des garanties de sécurité pour l’Union soviétique »