Tag Archives: Fondation Brigitte Bardot (FBB)

Fondation bien connue de défense des animaux, critiquée pour les liens de sa présidente Brigitte Bardot avec le Front national.

Peta, Brigitte Bardot et la loi du Talion

Après l’association Peta appelant à “pendre” le braconnier ayant tué le lion Cecil, Brigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, a déclaré souhaiter s’agissant de l’individu soupçonné d’avoir enterré vivante sa chienne “qu’on lui fasse la même chose”, dans une perspective “œil pour œil, dent pour dent”. Peta et la Fondation Brigitte Bardot occupent une place prépondérante dans le mouvement de défense des animaux, en dépit de leurs prises de positions réactionnaires.2015-08-09_peta_peinedemort

L’extrême droite et l’écologie

L’intérêt d’une certaine extrême droite pour l’écologie a des origines anciennes. Le partage de thématiques communes favorise les ponts avec d’autres courants de l’écologie, notamment à gauche, qui tendent malheureusement à se développer largement depuis quelques années, au cœur même de nos mouvements. Petit tour d’horizon de la mouvance

L’extrême droite mobilisée contre une ferme industrielle dans la Creuse

Le 17 janvier dernier, le collectif raciste Vigilance Halal a manifesté à Guéret (Creuse) contre le projet de «ferme des 1000 veaux ». Cette ferme géante qui doit ouvrir le mois prochain, et qui est aussi pour d’autres raisons dans le collimateur des écologistes, devrait destiner une partie de sa viande à l’abattage suivant le rite musulman. Mais le plus ironique dans cette affaire est qu’un groupe de défense des animaux, l’Oéda (Oui à l’étourdissement dans les abattoirs ), s’est désolidarisé de Vigilance Halal mais s’est allié à… la Fondation Brigitte Bardot, dont les liens de sa présidente-fondatrice avec le Front national font pourtant polémique au sein du mouvement animaliste. Ces deux associations organiseront une manifestation séparée le 31 janvier prochain.

Solidarité avec le Cléah

Le Collectif libertaire pour l’Égalité animale et humaine (Cléah), un petit groupe animaliste, a été lourdement condamné pour avoir édité et diffusé quarante badges à 2 euros s’opposant à la présence de la Fondation Brigitte Bardot dans les luttes pour les animaux. Au motif que le logo de la fondation a été utilisé, le Cléah a été condamné à verser près de 6 000 euros de pénalités. Une somme disproportionnée, qui vise à dissuader les critiques de la Fondation Bardot dans le mouvement animaliste, et notamment de ses accointances avec l’extrême droite, que le Cléah dénonce. Pour soutenir le Cléah, il est possible d’envoyer un chèque à l’ordre de DIABOLO (mettre « soutien Cléah » au dos) à l ’adresse suivante : CLÉAH – 17, rue du Hapchot – Zone Artisanale des 2 Pins – 40130 Capbreton. Voir le site du Cléah pour en savoir plus.BADGEBardot