Tag Archives: Acrimed

Action-Critique-Médias (Acrimed) est une association de critique des médias issue du mouvement altermondialiste.

Les sources conspirationnistes et extrêmes droitières de l’UPR et de ses fans

Suite à l’article que j’ai publié il y a quelques heures au sujet de leur leader et de ses menaces contre Streetpress, Conspiracy Watch et moi-même, l’UPR et ses adeptes, pour protester, ont fait part sur Twitter de quelques unes de leurs sources d’information à mon sujet et au sujet de Streetpress :

2015-12-12_upressonne_bassesse 2015-12-12_upr_bassesseAgoravox est un site conspirationniste bien connu, tandis que l’Ojim (Observatoire des journalistes et de l’information médiatique) est un site d’extrême droite fondé par Jean-Yves Le Gallou et Claude Chollet, tous deux anciens du Grece (Groupement de recherche et d’études pour la civilisation européenne). En ce qui concerne l’article d’AgoraVox, il s’agit en fait d’une reprise d’un papier récent publié par l’Observatoire du Néoconservatisme, popularisé par Michel Collon et auquel j’ai déjà répondu ici. Cet article ne faisait d’ailleurs que reprendre pour l’essentiel les calomnies diffusées à mon encontre par l’UPR il y a plus de quatre ans, et abondamment reprises par Le Grand Soir.  A l’époque, l’UPR était allé jusqu’à révéler mon identité et à faire le lien avec mon pseudonyme, alors qu’un de ses cadres, Laurent Dauré, fréquentait l’association de critique des médias Acrimed en même temps que moi (il y est d’ailleurs toujours). O. G.

Laurent Dauré (UPR) donne des leçons de rationalisme

Laurent Dauré (UPR, Acrimed), collabore également à l’Union rationaliste. Dans un article repris avec l’autorisation de cette dernière sur le site du Grand Soir, il dénonce le mysticisme de la commissaire européenne Violeta Bulc, femme d’affaire et diplômée en chamanisme délivré en Ecosse par une école fondée par une gourou new age californienne, Peggy Dylan. Dauré, toujours prompt à pointer l’irrationalisme des autres, ne s’en est pourtant jamais pris à celui de son chef, François Asselineau, ni de certains de ses subordonnés, pourtant habitués des sorties conspirationnistes ou des interprétations extravagantes de l’histoire, entre autres. Le fait que son parti propose par ailleurs, s’il accède au pouvoir de “lancer une grande politique publique de médecines douces et alternatives” ne semble pas le déranger non plus. Il est vrai que tant que cela repose sur “des expertises médicales incontestables” (lesquelles ? pour quelles pratiques et quels produits ?)…

Le Grand Soir présent au “Remue-méninges” du Parti de Gauche toulousain

C’est Maxime Vivas qui s’en vante lui-même sur le site du Grand Soir : “Le dimanche 30 août 2015 de 9 h à 10h15, un des ateliers du Remue-méninges du Parti de gauche réunissait à l’Université Jean Jaurès de Toulouse, devant un public nombreux, Danielle Simonnet, responsable nationale du PG et ex-candidate à la mairie de Paris, Sara Serrano, représentante de la Tuerka (télé de Podemos) Frédéric Lemaire d’Acrimed et d’Attac et moi-même pour Le Grand Soir.” Rappelons que Danielle Simonnet s’est illustrée dernièrement en accordant une interview à RT (Russia Today). Quant à Acrimed, qui participera le 11 septembre prochain à Lyon à un débat sur les médias et l’extrême droite organisé par le collectif Vigilance 69 contre l’extrême-droite, elle compte toujours parmi ses militants Laurent Dauré, cadre de l’UPR. Le Grand Soir sera aussi encore présent cette année à la Fête de L’Humanité, pour participer à des débats sur Cuba et le Venezuela. (Cliquer pour agrandir)2015-09-02_lgs_pg

Laurent Dauré, un rationalisme à deux vitesses

A la “une” d’Acrimed, Laurent Dauré, cadre de l’UPR actif depuis plusieurs années au sein de l’association de critique des médias, dénonce dans un article en date du 30 décembre 2014 l’irrationalité d’un dossier du quotidien Le Parisien sur le paranormal. Pour quelqu’un qui soutient les thèses non dénuées de conspirationnisme de François Asselineau, c’est assez ironique.