Petit tour d’horizon des médias pro-Kremlin

Depuis un an, le paysage des médias pro-russes francophones a subit, sous l’impulsion des autorités russes qui le financent, une importante restructuration. Aujourd’hui, le site SputnikNews domine ce paysage. Mais si l’esthétique change, la ligne reste la même.

Nantes : Mais que vient faire la “démosophie” dans une Maison des syndicats ?

Le 13 mars, la Maison des Syndicats de Nantes accueillera un débat autour du thème “Apprendre à ne plus marcher sur la tête” avec Eric Fiorile, fondateur de la “démosophie”, qui se veut à la fois un mouvement politique et un ensemble théorique aux fondements obscurs. Relayé par l’ensemble de la complosphère et par une partie de l’extrême droite (Cercle des Volontaires, Chantal Dupille dite Eva R, Egalité et Réconciliation, MetaTV, etc.), Fiorile, qui se présente comme un chef d’entreprise à la retraite soucieux de réunir autour de son projet par delà les différences de classes, se revendique de la “dissidence”, terme désormais employé par toute une partie de l’extrême droite pour se faire passer pour subversive. Il entend lutter contre “le nouvel ordre mondial” et sur son site Demosophie.com, il affiche sa sympathie entre autres pour les sites d’extrême droite Le Libre Penseur, AlterInfo ou TVLibertés qu’il qualifie de “presse libre”. Annoncée sur différents sites de la mouvance, la conférence, qui sera suivie le lendemain d’un atelier “santé” dont le droit d’entrée s’élève à 50 euros, serait organisée par une association bio. Sur Facebook, c’est un mystérieux groupe “Debout les français” qui en assure la promotion. Cette réunion s’inscrit dans la dynamique voulue par Fiorile en vue de construire un vaste mouvement capable de “se retrouver devant l’Élysée le 14 juillet 2015 afin d’y opérer un coup d’état citoyen”, comme le résume la webTV complotiste MetaTV. Un militant de la CNT a publié sur Indymedia Nantes un article détaillant les tentatives opérées par les démosophes pour s’infiltrer dans le mouvement social nantais. On se demande vraiment comment un tel mouvement peut se voir ouvrir les portes d’un lieu symbolique des luttes ouvrières.

Yves Calvi, Eric Dénécé et les fascistes ukrainiens de Notre-Dame-des-Landes

Le 8 décembre dernier, l’éditorialiste Yves Calvi interviewait sur RTL un certain Eric Dénécé sur les Zad. Ce prétendu spécialiste du renseignement y a tenu des propos pour le moins étonnants, sans jamais être repris par le journaliste…

Demain à Alès (Gard) : discussion sur le complotisme et le confusionnisme politique

killerfromspace-300x181Ce sera à 19 heures à la librairie La Rétive, avec Ornella Guyet, animatrice de Confusionnisme.info. Voici le texte de présentation de l’événement :

« Depuis quelques années, on voit fleurir sur les réseaux sociaux et dans les luttes elles-mêmes des militants « confusionnistes » (y compris à Alès lors de la lutte contre les violences policières après la mort de Rémi Fraisse, lors des Nuit Debout et des assemblées contre la loi travail). Ils surfent sur le mécontentement face au système capitaliste, sur les désillusions face à la classe politique, tout en soutenant des formes d’antisémitisme (au nom de la lutte contre l’oligarchie…), de nationalisme (sous différents vocables : patriotisme, souverainisme…), et peuvent défendre une démocratie radicale mais formelle, qui vide la lutte de son contenu politique.
Parallèlement, les idées complotistes se répandent dans différents milieux (hippies, teufeurs, écolo, communautés…) : chemtrails, HAARP… Toutes ces idées nourrissent une confusion, entretenue par divers groupes plus ou moins proches des nouvelles extrême-droites : de Dieudonné aux Gentils Virus en passant par Soral, Démocratie Réelle, Étienne Chouard, le Mouvement du 14 juillet, les Colibri, le Conseil National de Transition, le Cercle des Volontaires, Eric Fiorile, Égalité et Réconciliation… c’est notre ras-le-bol et notre capacité à combattre le système capitaliste que les confusionnistes exploitent et tentent de saboter.
Le confusionnisme politique peut relever d’une stratégie mûrement réfléchie (c’est notamment souvent le cas à l’extrême droite) comme il peut aussi être le fruit du manque d’information ou parfois de la naïveté de certains militants (notamment à gauche). C’est pour y voir plus clair dans tout ce magma et mettre à nu les idées nauséabondes de ces nouvelles extrêmes droites que nous discuterons avec l’animatrice d’un site spécialisé sur le confusionnisme et qui s’attache à informer sur les nombreux courants qui le nourrissent. »

Ruffin et Lordon, une Nuit à dormir Debout

Nuit Debout nous donne l’occasion de publier, en partenariat avec plusieurs autres groupes et sites antifascistes, un dossier qui se veut aussi exhaustif que possible sur la galaxie citoyenniste, ses réseaux et ses errements idéologiques. Vous trouverez ci-dessous son sommaire avec des liens cliquables afin de naviguer à l’intérieur aussi aisément que possible. Fruit d’un … Continue reading Ruffin et Lordon, une Nuit à dormir Debout

Bohort Mignolet (Mouvement du 14-Juillet) détenu au Cra de Vincennes ?

2015-12-06_mignolet_cra_cdv

Le Belge Bohort Mignolet, qui occupe l’église Sainte-Rita avec le Mouvement du 14-Juillet, prétend avoir été placé pendant six jours en rétention au Centre de rétention administrative de Vincennes suite à sa participation aux chaînes humaines du 29 novembre contre la Cop 21. Et horreur ! On l’y a privé de sa caméra : “les conditions là-bas ne sont pas terribles du tout, explique-t-il benoîtement au Cercle des Volontaires. La preuve : on ne peut pas emmener de caméra, on ne peut pas filmer parce que c’est révoltant.” Néanmoins, la police continue de rester son amie : “Maintenant les forces de l’ordre qui sont là sont des êtres humains, ils parlent avec politesse et tout ça, donc on ne peut pas en vouloir à ceux qui nous détiennent dans le centre administratif parce que voilà, ils n’y peuvent rien, ils suivent des ordres. Donc au niveau du traitement dans le centre sans-papiers il n’y a rien à dire, ils sont corrects et tout ça.” Ah bon ? “A part que évidemment les toilettes c’est dégueulasse, la bouffe, c’est dégueulasse, si on veut dormir on caille, on a une couverture d’à peine trois centimètres, on peut avoir certaines heures pour prendre des boissons ou quoi… […] les détentions sont avec une certaine précarité inhumaine.” Selon lui, deux Belges y seraient encore détenus, et Mignolet d’appeler à la solidarité avec eux “car c’est aussi des citoyens du périmètre Schenghen, ils ont le droit d’être en France, ils ont les papiers”. En revanche, pour ce qui est de la solidarité avec tous ceux qui n’ont pas ue la chance de naître du bon côté de la frontière européenne, on repassera… Et de sous-entendre que les attentats récents auraient été fomentés par “l’oligarchie” pour les mettre sur le dos des réfugiés fuyant les guerres fomentées par cette même “oligarchie”. La conclusion de cette interview vaut son pesant de cacahuètes : “Alors je sais qu’il y a énormément de conflits entre la gauche, la droite, le milieu mais à un moment donné vous devez bien comprendre que si vous n’êtes pas d’accord avec cette oligarchie on a besoin de tout le monde, on a besoin de l’extrême droite, on a besoin de l’extrême gauche, on a besoin du milieu, on a besoin des animaux, de nos enfants, des insectes… On a besoin de toute la population !” Et pour s’organiser efficacement face aux forces de l’ordre, il préconise une alliance de “dissidents” incluant Le Poil à gratter de Sylvain Baron, le site complotiste Le 4e Singe, les agriculteurs ou les Bonnets rouges…

Source : cercledesvolontaires.fr/2015/12/04/consequences-de-letat-durgence-un-citoyen-belge-place-en-centre-de-retention-pour-migrants-2/

Qu’est-ce qu’Alternatiba ?

Les 26 et 27 septembre s’est tenu à Paris une Alternatiba, qui a réunit autour de 60 000 personnes sur la place de la République. Une autre, de dimension européenne, est prévue les 5 et 6 décembre à l’occasion de la Cop 21 à Montreuil. Mais d’où vient ce mouvement ? Comment fonctionne-t-il ? Quelles sont ses orientations ?

Un représentant de FO chez Pierre Jovanovic

2015-10-28_jovanovic_foLe 20 octobre dernier, François Dimino, présenté comme un militant syndical de Force Ouvrière Air France, a participé à la revue de presse du propagandiste conspirationniste Pierre Jovanovic. Les deux hommes ont invité les auditeurs à se rendre à la grande manifestation qui a eu lieu deux jours plus tard contre les licenciements. On retrouve Pierre Jovanovic dans divers médias d’extrême droite : Le Cercle des Volontaires, Média-Presse-Info, Independenza WebTV, etc.

On a retrouvé François Belliot (ReOpen911, Réseau Voltaire)

Le site d’extrême droite Boulevard Voltaire, fondé par Robert Ménard, compte un nouveau contributeur depuis août : François Belliot, ancien militant de ReOpen911 (voir aussi ici), animateur d’un Observatoire des mensonges d’État, collaborateur du Réseau Voltaire, dont on retrouve aussi les textes sur le site de Silvia Cattori Arrêt sur Info, qui a accordé en 2014 une interview au Cercle des Volontaires en compagnie de la négationniste Maria Poumier et signé la pétition du Comité Valmy pour la sortie de la France de l’Otan. Le 2 octobre, le Boulevard Voltaire a aussi publié une contribution de Vincent Vauclin, fondateur de la Dissidence française, qui y est présenté comme « écrivain » et qui y collabore depuis 2013.

2015-10-23_blvdvoltaire_belliot