Category Archives: Les conspirationnistes

Portes d’entrée possibles vers le confusionnisme politique, les théories du complot sont en plein boum depuis quelques années.

La complotiste Diana Johnstone à la Librairie Résistances

Hier, la journaliste complotiste Diana Johnstone était l’invitée de l’association Capjpo-Europalestine et de la librairie Résistances à Paris. Jean Bricmont lui a apparemment rendu une petite visite (cliquer pour agrandir) :2015-10-23_bricmont_johnstone1Johnstone, qui écrit régulièrement sur Counterpunch (une sorte de Grand Soir américain), s’est faite remarquer en écrivant que lors des élections de 2012 en France, tous les candidats et « en particulier » Marine Le Pen étaient de gauche, hormis Nicolas Sarkozy, François Bayrou et Eva Joly, de droite car soumis selon elle à la finance. Dans le même article paru sur Counterpunch, elle regrettait le manque de couverture médiatique de François Asselineau. Accusée en 2005 par le Guardian de relativiser l’importance du massacre de Srebrenica, elle a répondu que « le nombre de victimes n’avait pu être établi scientifiquement » et en accusant les médias de « simplifier et de dramatiser » un événement qu’elle se refuse à qualifier de génocide. En 2009 enfin elle accusait, toujours dans Counterpunch, les black blocks d’être “objectivement” des provocateurs au service de la police, et renvoyait dos à dos autorités et organisateurs dans la violence (pourtant surtout due à la répression) qui a marqué le rassemblement et la manifestation anti-Otan à Strasbourg.

Sources : counterpunch.org/2012/04/24/disillusion-with-the-euro-and-europe/ ; archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fwww.chomsky.info%2Fonchomsky%2F20051031.htm ; theguardian.com/world/2005/nov/23/warcrimes.comment ; counterpunch.org/2009/04/07/nato-strasbourg-and-the-black-block/

Un portrait de Bob Bellanca

A lire dans Streetpress, un portrait de Bob Bellanca, animateur de la webTV conspirationniste “Bob vous dit toute la vérité” (BLTV), spécialisée dans les petits hommes verts et les chasseurs de fantômes, entre autres. Mais ce n’est pas tout : gérant d’un business en plein essor, “l’animateur court sur patte a des rêves de grandeur et insiste sur le pedigree de quelques-uns de ses interviewés, comme le décroissant Pierre Rabhi ou l’explorateur Jean-Louis Etienne. Il s’est surtout rapproché de « la dissidence », cet espace politique créé dans le sillage du duo Soral – Dieudonné. Si aucun des deux hommes n’a jamais donné suite à ses invitations, c’est bien toute la mouvance qui s’est déplacée derrière son micro. Du survivaliste Piero San Giorgio à l’ex-député belge Laurent Louis en passant par l’éditeur Salim Laïbi ou la spécialiste du complot contre la santé Claire Séverac. Bob participe aussi à l’émission du Cercle des Volontaires et s’est fendu d’une vidéo de soutien pour Dieudonné. Quant au prochain invité des Affranchis de l’info, il pourrait s’agir du bloggeur-populiste Etienne Chouard”, nous apprend le webzine.

Alimentation, santé… Deux articles de Rue89 sur des sites dont il faut défier

Rue89 propose un article sur le site sante-nutrition.org, qui diffuse des théories du complot en lien avec les domaines de l’alimentation et de la santé. “Selon les estimations, entre 700 000 (en France) et 2 millions de visiteurs uniques (dans le monde) s’y rendent chaque mois. C’est énorme”, explique Rue89, qui note que comme sur beaucoup de sites du genre, “ce qui est filou, c’est que ces tuyaux très faux sont publiés au milieu d’informations fiables et crédibles.” A lire aussi sur Rue89, un portrait de Pierre Herlaut, “Hier entrepreneur de porno sur Internet, puis partisan de Dieudonné et résistant autoproclamé au « système », [qui] est passé à un nouveau credo : l’autonomie alimentaire.” Herlaut gère notamment le site Permaculteurs.com, qui se présente comme “le réseau des permaculteurs francophones”.

Le Mouvement du 14-Juillet chassé de Bure

Quelques hurluberlus membres du désormais fameux Mouvement du 14-Juillet ont tenté de rejoindre le camp de Bure (Meuse). Mal leur en a pris : repérés, ils ont été expulsés. Rappelons que cette rencontre estivale en vue de construire une convergence des luttes affiche des valeurs clairement antifascistes, avec des débats sur l’extrême droite, le confusionnisme et les théories du complot. Rien ne semble cependant arrêter le Mouvement du 14-Juillet : une militante du Nord a déjà annoncé, à la suite de cette mésaventure, qu’elle envisage d’aller avec un petit groupe à la rencontre des militants antifascistes de son département. Cliquer pour agrandir :2015-08-06_14juillet_bure12015-08-06_14juillet_bure2

Pendant que les camps de migrants sont évacués, le Mouvement du 14-Juillet campe aux Invalides

Alors qu’un peu partout dans le Nord et l’Est de Paris, aucun répit n’est laissé aux migrants dont les camps sont démantelés les uns après les autres et dont les manifestations sont violemment réprimées, les restes du Mouvement du 14-Juillet, composés eux de petits bourgeois chauvins et quenelliers, peuvent tranquillement camper en plein quartier bourgeois et touristique, place des Invalides. Vous avez dit “deux poids, deux mesures” ?

2015-08-01_14juillet_invalides_2

Sylvain Baron se plaint des démosophes “sectaires”, “paranoïaques” et “fous”

Sylvain Baron s’est fendu hier d’une vidéo se plaignant de menaces en provenance d’Eric Fiorile et de Bruno Le Floch, dans le cadre de la lutte des egos qui l’oppose à ses concurrents pour la direction d’un Mouvement du 14-Juillet en pleine déliquessence. Il y qualifie les deux démosophes de “gens un peu sectaires, plus que paranoïaques qui relèvent vraiment de la psychiatrie”. Il s’y plaint que sa page Facebook soit “sans cesse trollée par des fous”. Comique, de la part de quelqu’un qui n’a cessé depuis des mois de donner le change à des militants d’extrême droite et conspirationnistes de toutes sortes, en leur ouvrant notamment les pages de son journal, Poil à gratter. Au passage, Baron indique ne plus avoir d’affiliation partisane : il faut donc croire qu’il ne serait plus au M’Pep, fait qui reste à vérifier.

Mouvement du 14-Juillet : le gourou évincé

L’Agence Info libre annonce qu’Eric Fiorile, le chef de la Démosophie à l’origine du Mouvement du 14-Juillet, a été démis, semble-t-il avec son accord, de ses fonctions de porte-parole du fameux Conseil national de transition, pour des raisons d’image. Duarte Monteiro, un des principaux animateurs de ce mouvement, a expliqué ce qui s’est passé à la webtélé d’extrême droite :

“On a appelé Eric en lui disant qu’on avait de gros soucis avec la presse qui systématiquement ramenait le mouvement à lui parce qu’il en est à l’origine et parce qu’il continue d’apparaître régulièrement et que ça nous posait problème et Eric a immédiatement dit : “Mais dans ce cas-là, enlevez-moi des porte-parole et je redeviens juste participant comme n’importe qui. […] On a effectivement trouvé que c’était une bonne solution pour prouver qu’on n’est pas dans une secte, qu’il n’a pas une place particulière. […] Et donc voilà, on arrête de passer pour la secte d’Eric Fiorile, parce qu’on a pas mal de démarches avec les médias en ce moment et c’est vrai que tapez “Eric Fiorile” sur Google, c’est une horreur, et ce n’est que des accusations, que des accusations, donc voilà, les gens finissent toujours par se dire : “il n’y a pas de fumée sans feu” sans vérifier. Donc je les invite un à vérifier et deux à venir vérifier ici comment on fonctionne pour voir quelles sont les interventions d’Eric Fiorile sur le groupe et ils comprendront par eux-mêmes.”

Pas sûr que cela suffise à améliorer l’image d’un mouvement de toute façon gangréné dès le départ par des conspirationnistes et des sympathisants d’extrême droite. Aujourd’hui, ce qui reste des campeurs des Invalides est allé manifester devant France Télévisions, tandis que d’autres se retrouveront peut-être ce soir à un atelier constituant organisé par les Citoyens constituants et promu par Etienne Chouard.

Eric Fiorile nie avoir voulu faire un coup d’Etat le 14 juillet

Eric Fiorile a admis dans une interview accordée à la télévision russe RT au lendemain de sa prise de pouvoir manquée avoir voulu faire une “opération du communication” avec son Mouvement du 14-Juillet, tout en niant avoir voulu faire un coup d’Etat, expliquant :

“Un coup d’Etat consiste à remplacer un gouvernement par un autre. Nous avons bien établi de façon factuelle que le gouvernement actuel était illégitime au regard de la constitution française et nous avons utilisé le cadre juridique international qui permet de palier à ce genre de situation par la création d’un Conseil National de Transition. Cette entité juridique existe depuis sa mise en place par Nicolas Sarkozy en 2008. Il existe donc bien un cadre légal pour se substituer à une entité qui gouverne la France de manière illégitime. Maintenant, il faut que tous les Français sachent qu’un tel cadre existe, qu’ils le connaissent, puissent analyser ses fondements juridiques, son mode d’existence et sa mission. […] En aucun cas nous ne proposons un gouvernement de substitution. Nous proposons une formule de transition qui garantit qu’en France il n’y aura aucune forme de trouble économique ou institutionnel, et que le calme sera établi durant cette période durant laquelle les français choisirons leur mode de gouvernance. “

Comprenne qui pourra… Au contraire de ce qui a été diversement affirmé au départ par lui-même et par son mouvement, il a aussi indiqué au média poutinien que “Bien évidemment, nous n’attendions pas une foule immense. […] Nous avons nous même comptabilisé le nombre de personnes présentes. Elles étaient entre quatre et cinq mille. Beaucoup sont toujours en garde à vue encore aujourd’hui, beaucoup de membres dont les noms figuraient sur notre site ont été déférés devant le tribunal pour des délits fictifs.” Or, nous n’avons toujours pas connaissance de ces prétendus déferrements… Et pendant ce temps-là, les rescapés campent tous les soirs aux Invalides, tandis que Sylvain Baron organise le siège quotidien de divers médias.

Source : francais.rt.com/opinions/4386-eric-fiorile-coup-detat