A propos du mythe : “Etienne Chouard est revenu sur sa sympathie pour Alain Soral”

C’est une chose que les adeptes d’Etienne Chouard ont partiellement réussi : faire croire que ce dernier serait revenu sur ses propos élogieux vis -à-vis d’Alain Soral et aurait retiré un lien (présenté comme “le” lien) sur son site qui pointait vers Égalité et Réconciliation (E&R). Il n’en est rien : il y a plus d’un an, nous expliquions en quoi cette soi-disant volte-face n’en était pas une ici, ici et (aux partisans de Chouard : merci de lire les trois liens et de ne pas vous contenter des deux premiers).

Pour les sceptiques, voici quelques captures d’écran effectuées sur son site le 20 janvier 2016 à 1h47. On y remarque que les liens du site de Chouard vers E&R sont nombreux, que ce soit dans des articles rédigés par le gourou lui-même ou dans des commentaires postés par ses fans. Nous avons signalé en jaune vif les articles et citations notables.

Tout d’abord, le fameux article dans lequel Chouard explique retirer son lien vers le site de Soral. On y lit entre autres que jusqu’en novembre 2014 (!!!) il relayait Soral tout en sachant qu’il était autoritaire et anti-démocrate et prenait pour argent comptant le fait que ce dernier nie être antisémite. Il en profitait aussi pour vanter les mérites de Marion Sigaut, une des conférencières phare d’Égalité et Réconciliation avec laquelle il n’entendait pas rompre (cliquer sur les images pour les agrandir) :

2016-01-20_choaurd_soral5Ensuite, le désaveu au désaveu publié le lendemain, en toute connaissance de cause donc sur la nature des idées soraliennes :

2016-01-20_chouard_soral3

Donc : de qui se moque-t-on en affirmant que Chouard serait revenu sur son soutien à Soral ? D’autant que les occurrences d’E&R ou de Soral ne manquent pas sur son site. En voici quelques exemples, et ce n’est pas exhaustif :

2016-01-20_chouard_soral2 2016-01-20_chouard_soral 2016-01-20_chouard_er
2016-01-20_chouard_soral4Ailleurs il se vante d’avoir accordé une interview à Minute (idem, le commentaire est toujours en ligne)1 :

2016-01-20_chouard_minuteA noter que les articles intitulés “Remous à gauche de la gauche […]” et “Controverses et droit de réponse […]” présentent peu ou prou le même contenu, et se veulent une réponse aux critiques qui lui sont adressées par les antifascistes. Or, dans ces deux textes, qui sont toujours en ligne sur son site, il justifie non seulement son intérêt pour Alain Soral, mais également pour Antony Sutton, Eustace Mullins, Thierry Meyssan, ReOpen911 ou Jacques Cheminade. On ne pensait pas utile de devoir revenir là-dessus, mais puisque certains sont manifestement durs de la comprenette, allons-y (rappelons que ces captures ont toutes été réalisées sur le site d’Etienne Chouard le 20 janvier 2016 entre 1h47 et  2h03 pour être précis, et sont donc toujours en ligne sur son site à l’heure où nous écrivons)  :

2016-01-20_chouard_cheminade 2016-01-20_chouard_meyssan 2016-01-20_chouard_reopen9112016-01-20_etiennechouard_sutton2016-01-20_chouard_mullinsContrairement donc à un mythe largement répandu par ses adeptes et qu’on nous a encore resservi à l’occasion des deux articles que nous venons de publier à son sujet (voir ici et ), Etienne Chouard assume encore aujourd’hui son soutien à Soral et Consorts. Mais Soral n’étant que le sommet de l’iceberg (contrairement à ce que voudraient nous faire croire nombre de ses adeptes qui focalisent sur sa soi-disant distanciation avec ce seul perssonage), soulignons aussi son soutien encore aujourd’hui à des conspirationnistes (Sutton, ReOpen911), à des négationnistes (Mullins), à des gourous (Cheminade) ou à des supporters de dictatures (Meyssan). Si vraiment Chouard avait changé d’avis à leur sujet, ne pensez-vous pas qu’il aurait supprimé ses articles élogieux envers tous ces individus plus que douteux et aurait supprimé toute référence et a fortiori tout éloge à leur endroit, y compris dans les commentaires de son site ?

Non, Etienne Chouard n’a pas évolué. Oui, il soutient toujours des penseurs et militants fascistes. Et non, un lien unique et isolé vers Egalité et Réconciliation (ce qui serait déjà en soit gravissime) n’est pas la seule chose qu’on peut lui reprocher. Enfin , il n’est jamais revenu sur ce genre de propos, d’ailleurs plébiscités par E&R, et jamais (et pour cause !) il n’a condamné leur reprise par le site d’Alain Soral :

“Le Front national c’est un parti qui cherche à avoir le pouvoir comme les autres partis. Et il était ultralibéral à une époque et maintenant il est antilibéral. Je vous ferais remarquer  que c’est l’influence de Soral qui était communiste pendant sept ans – beaucoup plus longtemps qu’au Front national il était communiste – et c’est son passage au Front national qui a tiré le Front national vers la gauche. Donc l’influence de Soral au Front national c’est de l’avoir tiré à gauche. ah excusez-moi, mais de tirer un parti à gauche – vraiment à gauche, hein : avec défense contre le libre échange, défense contre la monnaie privatisée donc demande d’une monnaie publique, heu… protection des services publics – excusez-moi, mais amener un parti quel qu’il soit à avoir des positions de gauche, je trouve ne trouve pas ça dramatique.” (Etienne Chouard, interview à Librinfo 74, 2 octobre 2014).

2016-01-20_chouard_er2

Pour Chouard, le fascisme est toujours le fait des banques ou de l’Union européenne, jamais celui des antisémites (Chouard insiste d’ailleurs sur le fait qu’encore aujourd’hui il faut séparer fascisme et antisémitisme et les penser indépendamment l’un de l’autre2), d’Alain Soral et autres militants d’extrême droite. Faudra-t-il encore le répéter ? On ne pensait pas que ce serait nécessaire, mais visiblement si. Ce sera la dernière fois.

O. G.


Mise à jour, 20 janvier 2016, midi – 12h30 : ajout de trois captures d’écran faites à l’instant : un commentaire de Chouard expliquant que Soral est antifasciste et antiraciste et qu’il est nationaliste, un commentaire du même se vantant d’avoir accordé une interview au journal d’extrême droite Minute et l’article dans lequel il “explique” s’être trompé sur Soral. Ajoute de quelques commentaires.


  1. Fait confirmé ici. Nous recherchons cet article de Minute

  2. Ses articles à ce sujet sont toujours en ligne : etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2013/05/27/329-ils-sont-fous-ces-antifas-contre-lordon-contre-le-diplo-contre-les-economistes-atterres-contre-coutrot-contre-balme-contre-attac-contre-le-fdg-contre-la-cgt-contre-kempf-contre-ruffin-contre-fakir ; etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/09/15/142-le-fascisme-n-est-pas-assimilable-a-l-antisemitisme Soulignons ici que si le fascisme mussolinien n’était pas au départ forcément antisémite, il l’est devenu sous la pression hitlérienne et que le fascisme moderne entretient largement la rhétorique antisémite. D’autre part, l’antisémitisme n’est pas le monopole du fascisme. Il existe malheureusement un antisémitisme de gauche voire libertaire, et un personnage comme Chouard peut servir d’argument pour ses partisans.