Philippe de Villiers joue les loubards

Ce matin, le gourou du Puy-du-Fou a publié un Tweet inhabituel, retiré depuis :

devilliers_moscovici_11nov2015Alors qu’en revenant sur le devant de la scène avec un livre encensé par la réacosphère, De Villiers semblait avoir retrouvé l’esprit saint, quelques années après avoir déclaré au Point : “Je n’en peux plus de ces trucs de cathos ! La religion, c’est une maladie !“, avant de se retirer de la vie politique, l’ex-édile vendéen, qui n’occupe plus aucun mandat mais semble envisager un retour sur le devant de la scène, aurait-il de nouveau pété les plombs ?