Solidarité antifasciste avec les camarades de Villejuif et de Besançon

Des camarades de Villejuif nous ont transmis le communiqué suivant, diffusé hier sur le marché de la ville :

“LE FN N’EST PAS LE BIENVENU A VILLEJUIF !

Dimanche dernier, par leur présence, plusieurs dizaines de militants du PCF, du PG et du NPA ont empêché que le FN lance sa campagne sur Villejuif comme il l’avait prévu ! Après environ 1h de face à face sur le marché Delaune, le FN a finalement été contraint de partir sans avoir pu distribuer ses tracts. Non sans lien, dans la nuit de la veille, un groupe d’extrême-droite avait dégradé le local du PCF. Dans ce contexte où l’extrême-droite est à l’offensive, nous refusons que le FN s’installe dans notre ville et nous dénonçons les provocations policières qui ont conduit à l’interpellation et la garde a vue abusive d’un militant antifasciste !”

Il y a une dizaine de jours, c’est à Besançon que l’extrême droite attaquait une librairie antifasciste :

antifa_besançon

Nous exprimons toute notre solidarité aux camarades antifascistes victimes des violences de l’extrême droite comme de l’arbitraire policier.

Allemagne : Akif Pirinçci, la nouvelle coqueluche de Pegida

Lutz Bchmann et Akif Pirinçci à la tribune de Pegida. (D. R.)
Lutz Bachmann et Akif Pirinçci à la tribune de Pegida. (D. R.)

Toujours en Allemagne, le mouvement Pegida, que l’on croyait moribond il y a quelques mois, revient en force. Lundi dernier, 15 000 à 18 000 personnes ont défilé dans les rues de Dresde pour son premier anniversaire. Une manifestation qui a marqué le grand retour de Lutz Bachmann, son controversé leader. Cette mobilisation a aussi été l’occasion de découvrir Akif Pirinçci, écrivain allemand d’origine turque homophobe, sexiste et anti-migrants. L’homme avait déjà soutenu par le passé que les Turcs et les musulmans avaient pour but de tuer les hommes allemands et de violer les femmes allemandes pour se reproduire, expliquant sur le site Die Achse des Guten (L’axe du Bien) que “la plupart des violeurs aujourd’hui en Europe sont musulmans” (source : achgut.com/dadgdx/index.php/dadgd/article/das_schlachten_hat_begonnen). Lundi, il a fait encore plus fort lors de la manifestation de Pegida en ayant regretté la fermeture des camps nazis, quelques semaines après qu’une polémique ait justement éclaté dans le pays concernant l’hébergement de migrants et de SDF dans une annexe de l’ancien camp de concentration de Dachau. Le Monde relate la scène :

“L’invité vedette, Akif Pirinçci, un écrivain allemand d’origine turque a en effet regretté la disparition des camps nazis. Un délit passible, selon certains juristes, de trois à cinq ans de prison. Après avoir évoqué les réfugiés – qu’il appelle « envahisseurs » –, Akif Pirinçci s’en est pris à un maire (CDU) qui aurait conseillé à un habitant hostile à l’ouverture d’un foyer pour réfugiés de quitter le pays puisqu’il n’en partageait pas les valeurs. « Il y aurait bien sûr d’autres alternatives. Mais malheureusement, les camps de concentration ne fonctionnent plus », a déploré l’orateur, sous les applaudissements.”

Depuis cette sortie, le romancier a vu ses livres retirés des programmes de publication et s’est fait lâcher par son webmaster, qui a exprimé dans une lettre ouverte sa “honte” d’avoir contribué à la diffusion de sa pensée, très prisée par l’extrême droite. Un temps hors ligne, le blog a cependant repris du service.

Allemagne : Thierry Meyssan et Ron Paul au congrès de Compact

La fiche biographique de Thierry Meyssan sur le site de Compact.
La notice biographique de Thierry Meyssan sur le site de Compact (cliquer pour agrandir).

Thierry Meyssan était bien présent hier à Berlin pour le congrès du magazine souverainiste, complotiste et pro-Kremlin Compact. Présenté comme un “journaliste et activiste pour la paix”, il s’est exprimé dans l’après-midi sur “le soi-disant Printemps arabe, qui est rapidement devenu l’hiver des morts” et qui été selon lui “une opération des services secrets US ayant eu pour but d’installer les Frères musulmans au pouvoir dans toute la région.” Autre résultat de l’action de ces services secrets : le développement de Daesh. Meyssan s’est également, comme il se doit, félicité de l’intervention russe en Syrie et a remercié les autorités allemandes “pour avoir rendu possible son voyage en tant que réfugié politique”. Conclusion du compte-rendu de son intervention disponible sur le site de Compact : À la fin toute la salle c’est levée et l’a remercié par une standing ovation. Les applaudissements visaient Meyssan, mais aussi Poutine !” Parmi les autres intervenants, Ron Paul s’est exprimé en direct du Texas en faveur de “la sortie de l’Otan et la fermeture de la Fed”, la banque centrale américaine, ce qui fait dire à Compact : “cet Américain est le bienvenu chez nous !” De son côté, Andreas von Bülow “s’est posé la question de savoir si la crise des réfugiés entrait dans le cadre des plans d’action de la CIA”, concluant son discours pas un martial “nous devons mettre fin à l’attentisme stupide [Dummhalten] des masses !” Si F. William Engdahl qui était initialement annoncé n’apparaît pas dans le compte-rendu, en revanche, il y avait une ancienne agente des services secrets britanniques, Annie Machon. De même, les deux représentants de l’Institut de la Démocratie et de la Coopération, John Laughland et Natalia Narotschnitskaïa ont comme d’habitude répondu présents : c’est même Narotschnitskaïa qui a accueilli les invités et ouvert les débats.

Source : compact-online.de/compact-konferenz-live-ticker/

Allemagne : le magazine Compact organise son congrès annuel

Headerbanner_Konferenz2-702x336

Aujourd’hui à Berlin, le magazine complotiste et souverainiste de Jürgen Elsässer Compact organise son colloque annuel à guichets fermés (les 1000 places ont été vendues  trois jours auparavant), autour du thème “Liberté pour l’Allemagne”. Au programme : nationalisme, soutien à Vladimir Poutine et théories du complot. Parmi les invités, plusieurs conspirationnistes : Thierry Meyssan, l’Américain F. William Engdahl, l’ancien ministre fédéral allemand et membre du SPD Andreas von Bülow. Un discours de l’Américain Ron Paul – qui est un libertarien de tendance paléoconservateur membre du Parti républicain – est annoncé comme point d’orgue de la journée. Elsässer, qui est une ancien maoïste, a écrit un des textes fondateurs du mouvement antideutsch au début des années 1990, avant de devenir dans les années 2000 un théoricien du conspirationnisme, ce qui l’a conduit à adopter des positions de plus en plus réactionnaires, jusqu’à fréquenter des personnalités d’extrême droite. Ainsi, Compact a reçu en 2013 Béatrice Bourges du Printemps français pour sa conférence annuelle qui était consacrée à la famille, au cours de laquelle elle s’est faite chahuter par des contre-manifestants. Ce jour-là était aussi présents l’économiste allemand et membre du SPD  Thilo Sarrazin, qui a été exclu du directoire de la Deutsche Bank en 2010 pour des propos racistes, ou encore une représentante du parti souverainiste Alternative für Deutschland (Alternative pour l’Allemagne) et une autre de Russie Unie, le parti de Poutine (voir, en allemand, ici et ). L’année dernière, c’est le député français Claude Goasguen qui a pris part à l’événement, autour du thème “Paix avec la Russie”, où était également présent Vladimir Yakounine. Autre habitué de ces rendez-vous : John Laughland, de l’officine pro-Kremlin basée à Paris Institut de la Démocratie et de la Coopération.

Source : compact-online.de/4-compact-konferenz-fuer-souveraenitaet-2015/

Mouvement du 14-Juillet : Sainte Rita, patronne des causes désespérées

Depuis plusieurs mois, des fidèles et voisins de l’église catholique gallicane Sainte-Rita sise dans le 15e arrondissement de Paris sont mobilisés contre sa démolition prochaine. Fermée depuis mars, l’église a récemment été clandestinement réouverte et est depuis « occupée » par une curieuse alliance d’individus. Sainte Rita, patronne des causes désespérées, n’aura jamais aussi bien porté son nom !

Quand Netanyahou fait le bonheur à la fois d’E&R et de la LDJ

Il y a deux jours, le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, qui dirige un gouvernement de droite conservatrice et d’extrême droite, a stupéfié le monde entier en faisant porter la responsabilité de la Shoah en grand Mufti de Jérusalem, Haj Amin Al-Husseini, à l’époque réfugié en Allemagne nazie : « Il s’est envolé vers Berlin. Hitler ne voulait pas à l’époque exterminer les juifs, il voulait expulser les juifs. Et Haj Amin Al-Husseini est allé voir Hitler en disant : “Si vous les expulsez, ils viendront tous ici.” “Que dois-je faire d’eux ?”, demanda-t-il. Il a répondu : “Brûlez-les. » Une thèse qui fait le bonheur des négationnistes et de leurs soutiens, mais aussi des plus fanatiques supporters de la politique de colonisation israélienne, à savoir la Ligue de Défense juive, qui a d’ailleurs agressé un journaliste lors de la manifestation qu’elle a organisé hier devant l’AFP contre “la désinformation des médias sur Israël”. Cliquer pour agrandir :2015-10-23_bricmont_netanyahou 2015-10-23_er_netanyahou2015-10-23_er_netanyahou_coms12015-10-23_er_netanyahou_coms22015-10-23_er_netanyahou_coms32015-10-23_er_netanyahou_coms42015-10-23_er_netanyahou_coms52015-10-23_ldj_netanyahou2Si le grand Mufti a effectivement incité des musulmans – essentiellement bosniaques, pas palestiniens – à s’engager dans la Waffen-SS, fondant la division Handschar, il n’est certainement pas à l’origine de la Shoah, qui avait commencé bien avant cette déclaration supposée, dont la seule source est un témoin au procès d’Adolf Eichmann. De plus, le mufti était à l’époque marginalisé tant auprès de son peuple qu’auprès des nazis, qui se méfiaient de lui et le méprisaient, même s’ils l’utilisaient pour leur propagande. Plusieurs médias proposent une revue des réactions suscitées par cette déclaration de Netanyahou, citons par exemple Courrier International, Le Monde ou Le Point.

Succès de l’extrême droite aux élections suisses et autrichiennes

En Suisse et en Autriche, l’extrême droite vient encore de remporter des succès électoraux : l’UDC (Union démocratique du Centre) a ainsi acquis un tiers des sièges au Conseil national suisse, tandis qu’à Vienne, Le Parti de la liberté (FPÖ) de Heinz-Christian Strache a obtenu 32,3% des voix lors des élections municipales. Si les sociaux-démocrates du SPÖ conservent la mairie, ils ont tout de même perdu cinq points depuis les élections de 2010, un score équivalent à la progression de l’extrême droite. Cette dernière a amélioré le score historique enregistré par le FPÖ dans la capitale, 27,9% lors des élections en 1996, sous la houlette de feu Jörg Haider.

Les curés à l’honneur chez l’athée Jean Bricmont

Décidément, on aime les curés chez les soutiens du régime syrien, même quand on est prétendument athée et de gauche : c’est ainsi que Le Grand Soir (LGS) vient de publier une interview d’Atallah Hanna, archevêque grec orthodoxe du Patriarcat de Jérusalem, en présentant ses analyses comme étant la voix de la jeunesse palestinienne. Un article repris par Jean Bricmont, qui quelques jours avant relayait un autre curé, l’archevèque d’Alep, depuis une traduction reprise sur le site du blogueur cégétiste Jacques Tourteaux, qui est un habitué des publications complotistes et de soutien aux habituelles dictatures soutenues par les campistes rouges-bruns. Cliquer pour agrandir : 2015-10-23_bricmont_lgs_curé 2015-10-23_bricmont_tourteaux_curéCe n’est pas la première fois que Bricmont rend hommage à un curé bachariste. Lors du meeting du 31 mars 2012 que nous évoquions ici, il avait dit, à propos du père Michel Lelong (défenseur de Maurice Papon et de Roger Garaudy) : “bien que Belge et athée je me suis senti assez proche de ce catholique français”. La veille, il s’en était remis à dieu pour que cette rencontre ait bien lieu. Cliquer pour agrandir :

2015-10-23_bricmont_dieuNotons que ces derniers jours, Bricmont a aussi relayé un entretien du site d’extrême droite Boulevard Voltaire avec Alain de Benoist, tandis que LGS a publié ces dernières semaines Edouard Limonov (25 septembre) ou un article sexiste et anti-LGBTI de la conspirationniste Ariane Walter (11 octobre). Cliquer pour agrandir :

2015-10-23_bricmont_debenoist 2015-10-23_lgs_limonov 2015-10-23_lgs_walter