Arte invite Hervé Juvin, économiste d’extrême droite

Hier soir, le “28 Minutes” d’Arte, émission de débat qui suit son journal, a couvert la question de  l’afflux de migrants en Europe, en s’appuyant sur l’exemple de Calais. En plateau notamment, aux côtés de Denis MacShane (ex-ministre du gouvernement de Tony Blair chargé des affaires européennes entre 2002 et 2005) et d’Emmanuel Blanchard (président de Migreurop), Hervé Juvin, présenté comme “économiste et essayiste”. Hors, si la présentatrice Elisabeth Quin a bien précisé en présentant ce dernier qu’il considérait l’immigration comme une “invasion”, à aucun moment il n’a été indiqué ses liens avec l’extrême droite,  précision qui aurait pourtant éclairé les téléspectateurs sur certaines de ses remarques. En effet, Juvin est connu pour ses liens avec l’extrême droite, et singulièrement avec le Bloc identitaire, dont il est une des références intellectuelles. Sur le plateau d’Arte, il a tenu des propos complaisants notamment vis-à-vis du régime de Kadhafi en Libye, qualifié de “verrou efficace” contre l’immigration, a exprimé ses craintes d’un “appel d’air” suite à l’accord franco-britannique sur ce problème et sa “pensée pour les habitants de Calais, je pense que le gouvernement de la France doit penser d’abord à la France et aux Français, et je pense que la vie de ceux qui vivent au contact direct est simplement insupportable.” Or, la formulation de la question à laquelle répondait ici Hervé Juvin laisse peu de doute quant à la connaissance qu’avait la présentatrice Elisabeth Quin de l’orientation politique de l’économiste : “Hervé Juvin, je suppose que vous ne ressentez pas le même contentement que votre voisin Denis MacShane quant à la visite et l’empathie qu’a manifesté Manuel valls pour les migrants (sic) ?” Dès lors, pourquoi ne pas l’avoir mentionné ? Et pourquoi l’avoir invité, surtout dans le cadre d’une émission qui a par ailleurs consacré deux sujets à la dénonciation de l’extrême droite, dont l’un aux divers propos polémiques tenus par Roger Helmer, député européen du parti souverainiste britannique Ukip ? Sur le plateau, seul Emmanuel Blanchard a protesté contre les propos pro-Kadhafi de Juvin et relevé le caractère connoté du  concept de “sans-frontiérisme” que ce dernier a utilisé après avoir exprimé sa prudence s’agissant de la notion de xénophobie. Il est à noter que le “28 Minutes” n’est pas diffusé au même moment en Allemagne, il l’est pendant la nuit qui suit sa diffusion française, vers quatre heures du matin. Quant à Hervé Juvin, s’il s’exprime régulièrement dans d’autres grands médias (Le Monde, Le Figaro, L’Expansion, Les Échos, BFM Business…), il est surtout relayé par des sites d’extrême droite comme FdeSouche, la Fondation Polémia ou Realpolitik.tv, un site fondé par Aymeric Chauprade sur lequel il tient une chronique.