Peta, Brigitte Bardot et la loi du Talion

Après l’association Peta appelant à “pendre” le braconnier ayant tué le lion Cecil, Brigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, a déclaré souhaiter s’agissant de l’individu soupçonné d’avoir enterré vivante sa chienne “qu’on lui fasse la même chose”, dans une perspective “œil pour œil, dent pour dent”. Peta et la Fondation Brigitte Bardot occupent une place prépondérante dans le mouvement de défense des animaux, en dépit de leurs prises de positions réactionnaires.2015-08-09_peta_peinedemort