Le pétard mouillé du 14 juillet

Oubliées, finalement, les grandes stratégies : comme on pouvait s’y attendre, le prétendu coup d’État du 14 juillet a fait pschitt ! Quelques centaines d’individus au plus se sont retrouvés, et on passé leur journée à errer dans Paris.

Dans Le Ravi de cet été : comment Chouard a chu

Capture

Dans sa dernière mouture, le mensuel satirique de Provence-Alpes-Côte-d’Azur Le Ravi s’intéresse à la chute d’Etienne Chouard. Il revient notamment sur ses liens avec Égalité et Réconciliation Paca, au travers en particulier de l’association Culture libre, gérée par Frédéric Maucherat, pilier de l’association d’Alain Soral qui a conçu le site web d’E&R Paca, et qui diffuse de manière payante des DVD de conférences d’Etienne Chouard. Autre point intéressant : le fils d’Etienne Chouard, que Le Ravi a pu interviewer,  a un temps adhéré à E&R, mais se sent aujourd’hui plus proche de l’UPR.

Au choix ce soir : le bal des réprimé-e-s ou le bal antinational

bal-f2428CCC-juillet-15

 

 

 

Contre la farce patriotique qui va se dérouler demain, les Parisiens ont le choix ce soir entre deux événements alternatifs : le bal des réprimé-e-s contre la répression syndicale et la criminalisation des mouvements sociaux à partir de 19 heures à la Rotonde du parc de Belleville, angle de la rue des Envierges et de la rue Piat en présence de militants victimes de répression et le grand bal antinational à partir de 19h30 au local de la CNT, 33 rue des Vignoles. Cliquer sur les images des affiches pour les agrandir.

Après les reculades de Syriza, manifestations en Grèce

“Tout ça pour ça !”, aurait-on envie de dire… Comme on pouvait s’y attendre, le référendum organisé en Grèce par le gouvernement n’a servi a rien puisque finalement, Alexis Tsipras vient de proposer aux créanciers du pays, avec l’appui du parlement grec, un plan d’économies impliquant entres autres une hausse de la TVA y compris sur la nourriture et un recul de l’âge de départ à la retraite de 62 à 67 ans, y compris pour ceux ayant déjà travaillé quarante ans. Des mesures qui diffèrent peu de celles refusées lors du référendum et qui n’ont pas l’heur de plaire aux Grecs, qui sont plusieurs milliers a avoir manifesté leur mécontentement vendredi dans les rues d’Athènes. Le quotidien belge Le soir est l’un des seuls médias a voir rendu compte de ces mobilisations, en se basant sur des sources de l’AFP et de Twitter.

Russie : le parti de Poutine lance un “drapeau hétérosexuel”

En Russie, le parti de Vladimir Poutine Russie Unie vient de dévoiler un “drapeau hétérosexuel” inspiré de celui de La Manif pour Tous, qui dément avoir donné son autorisation, contrairement à ce qu’a affirmé Russie Unie. Ce symbole se veut une réponse au drapeau arc-en-ciel affiché par les homosexuels. Il s’agit d’une énième initiative visant la communauté gay en Russie, après le vote en juin 2013 d’une loi  interdisant “l’information du public au sujet des relations sexuelles non traditionnelles”, dite loi “contre la propagande gay”. Dernièrement, une campagne nationaliste a suivi sur Facebook l’initiative mise en place par le réseau social de permettre d’afficher sur sa photo de profil de drapeau arc-en-ciel à l’occasion de la Gay Pride le 26 juin dernier, tandis qu’en mai, une Gay Pride s’est vue interdite à Moscou, ce qui a conduit à l’arrestation de militants.

Côte à côte : le drapeau inventé par Russie Unie et celui de La Manif pour Tous
Côte à côte : le drapeau inventé par Russie Unie et celui de La Manif pour Tous

Mouvement du 14-Juillet : la guerre des égos

Des polémiques agitent en ce moment le Mouvement 14-Juillet, chacun cherchant à tirer la couverture à soi. Les discussions portent sur la légitimité des uns et des autres, les lieux de rendez-vous, sur le rôle de la police et de l’armée… De son côté, le groupe d’extrême droite Hollande Dégage, dont Sylvain Baron affirme qu’il fait partie du Mouvement du 14-Juillet, appelle à venir siffler le président de la République sur les Champs-Elysées. Pourtant, celui-ci dément et semble ne rien vouloir avoir à faire avec cette manifestation, qu’il ne semble pas prendre très au sérieux. Hollande Dégage appelle sur Facebook ses partisans à venir “huer sur tout le parcours du défilé aux sons des sifflets, aux cris de “Hollande dégage !”, avec vos t-shirts, vos sweats, vos pancartes, vos banderoles !!!” Il donne à ses partisans les consignes suivantes : d’autres mouvements ont appelé à un rassemblement place de la Concorde à 10h. Or, la place sera complètement fermée car c’est là que se trouve la tribune officielle. Nous sommes en plan vigipirate attentats, la sécurité sera donc renforcée au maximum à proximité de la place de la Concorde. Pour votre sécurité, nous vous déconseillons fortement de tenter de rejoindre la place de la Concorde. Répartissez vous de chaque côté des Champs Elysées entre Charles de Gaulle Etoile et Champs Elysées Clémenceau.” Du côté des webmédias confusionnsites d’extrême droite, si l’Agence Info libre (AIL) periste à soutenir le Mouvement du 14-Juillet, le Cercle des Volontaires en revanche s’attaque de nouveau aux “mensonges” d’Eric Fiorile, avec l’appui d’un certain William, ex-numéro trois de la Démosophie qui s’emploie depuis quelques mois à diffuser sur le web des vidéos anti-Fiorile et qui semble avoir sa petite heure de gloire lui aussi à l’occasion du Mouvement du 14-Juillet. Enfin, Sylvain Baron, qui fait lui aussi l’objet de critiques internes notamment pour avoir voulu déposer sa manifestation devant l’Assemblée nationale en préfecture, vient d’ouvrir un forum et demande aux internautes de voter pour les personnalités qu’ils souhaitent voir au gouvernement provisoire, puis prévoit d’envoyer une lettre à Bachar Al-Assad lui demandant de reconnaître ce “gouvernement provisoire français” afin de “déstabiliser François hollande”. Cerise sur le gâteau : il s’inquiète du développement des théories du complot au sein du mouvement du 14-Juillet en termes de crédibilité. Pas mal, pour quelqu’un qui passe lui-même son temps à faire de la propagande conspirationniste sur Internet ! Nous ignorons en revanche si la réunion de préparation qu’il organisait hier au Jardin des Tuileries pour “assigner des tâches pour le 14 Juillet (infirmier, coordinateurs, sécurité, etc) et observer le terrain” a attiré les foules, mais c’est peu probable.

Le Mouvement du 14-Juillet cherche des sous

Bruno Le Floch a demandé hier une contribution à ses amis Facebook pour financer le Mouvement du 14-Juillet, via son association Debout les Français. Le moins que l’on puisse dire est qu’il n’a pas récolté beaucoup de suffrages (cliquer pour agrandir). On peut au passage se demander à quoi servira cet argent, le Mouvement du 14-Juillet n’étant a priori pas une association déposée.

2015-07-09_lefloch_collecte

Confusionnisme.info cité par Les Inrocks

inrocks_logo

Ornella Guyet, animatrice de Confusionnisme.info, a été citée dans un article paru sur le site web des Inrocks consacré au Mouvement du 14 juillet, en même temps que Les Morbacks Vénèrs. Nous tenons à remercier Fanny Marlier pour son travail et la qualité de nos échanges. C’est notre deuxième citation par un grand média, après Arrêt sur Images il y a quelques mois. Toujours sur le Mouvement du 14 juillet, le webzine StreetPress vient également de publier un article.

Encore un florilège de réactionnaires dans La Décroissance

Le sommaire du dernier numéro de La Décroissance est encore gratiné. Le dossier consacré à la COP 21 et au contre-sommet en préparation accueille ainsi les signatures de Jean-Claude Michéa, penseur réactionnaire, de Thierry Jaccaud, rédacteur en chef de la revue L’Ecologiste liée à la Nouvelle Droite, du souverainiste Aurélien Bernier, de Serge Latouche et de Dominique Bourg, vice-président de la Fondation Nicolas Hulot contre laquelle ce journal n’a pourtant d’ordinaire jamais de mots assez durs. Ailleurs dans le journal, on trouve encore un article de Maurizio Pallante, conseiller de Beppe Grillo ou de Chems Eddine Chitour, chantre du lobby pétrolier algérien. Autant de noms que nous évoquions pour la plupart déjà dans le premier article que nous avions consacré à ce journal, et la preuve qu’il s’agit donc bien d’une ligne assumée et non pas de simples erreurs de parcours. Mais que fait donc Yannis Youlountas, intellectuel libertaire, dans pareille galère ?

La journaliste réactionnaire Natacha Polony lit assidument le dernier numéro de La Décroissance. (Source : twitter.com/patthomas/status/618305350392004608)
La journaliste réactionnaire Natacha Polony lit assidument le dernier numéro de La Décroissance. (Source : twitter.com/patthomas/status/618305350392004608)