Mouvement du 14-Juillet : le gourou évincé

L’Agence Info libre annonce qu’Eric Fiorile, le chef de la Démosophie à l’origine du Mouvement du 14-Juillet, a été démis, semble-t-il avec son accord, de ses fonctions de porte-parole du fameux Conseil national de transition, pour des raisons d’image. Duarte Monteiro, un des principaux animateurs de ce mouvement, a expliqué ce qui s’est passé à la webtélé d’extrême droite :

“On a appelé Eric en lui disant qu’on avait de gros soucis avec la presse qui systématiquement ramenait le mouvement à lui parce qu’il en est à l’origine et parce qu’il continue d’apparaître régulièrement et que ça nous posait problème et Eric a immédiatement dit : “Mais dans ce cas-là, enlevez-moi des porte-parole et je redeviens juste participant comme n’importe qui. […] On a effectivement trouvé que c’était une bonne solution pour prouver qu’on n’est pas dans une secte, qu’il n’a pas une place particulière. […] Et donc voilà, on arrête de passer pour la secte d’Eric Fiorile, parce qu’on a pas mal de démarches avec les médias en ce moment et c’est vrai que tapez “Eric Fiorile” sur Google, c’est une horreur, et ce n’est que des accusations, que des accusations, donc voilà, les gens finissent toujours par se dire : “il n’y a pas de fumée sans feu” sans vérifier. Donc je les invite un à vérifier et deux à venir vérifier ici comment on fonctionne pour voir quelles sont les interventions d’Eric Fiorile sur le groupe et ils comprendront par eux-mêmes.”

Pas sûr que cela suffise à améliorer l’image d’un mouvement de toute façon gangréné dès le départ par des conspirationnistes et des sympathisants d’extrême droite. Aujourd’hui, ce qui reste des campeurs des Invalides est allé manifester devant France Télévisions, tandis que d’autres se retrouveront peut-être ce soir à un atelier constituant organisé par les Citoyens constituants et promu par Etienne Chouard.