Mouvement du 14-Juillet : la guerre des égos

Des polémiques agitent en ce moment le Mouvement 14-Juillet, chacun cherchant à tirer la couverture à soi. Les discussions portent sur la légitimité des uns et des autres, les lieux de rendez-vous, sur le rôle de la police et de l’armée… De son côté, le groupe d’extrême droite Hollande Dégage, dont Sylvain Baron affirme qu’il fait partie du Mouvement du 14-Juillet, appelle à venir siffler le président de la République sur les Champs-Elysées. Pourtant, celui-ci dément et semble ne rien vouloir avoir à faire avec cette manifestation, qu’il ne semble pas prendre très au sérieux. Hollande Dégage appelle sur Facebook ses partisans à venir “huer sur tout le parcours du défilé aux sons des sifflets, aux cris de “Hollande dégage !”, avec vos t-shirts, vos sweats, vos pancartes, vos banderoles !!!” Il donne à ses partisans les consignes suivantes : d’autres mouvements ont appelé à un rassemblement place de la Concorde à 10h. Or, la place sera complètement fermée car c’est là que se trouve la tribune officielle. Nous sommes en plan vigipirate attentats, la sécurité sera donc renforcée au maximum à proximité de la place de la Concorde. Pour votre sécurité, nous vous déconseillons fortement de tenter de rejoindre la place de la Concorde. Répartissez vous de chaque côté des Champs Elysées entre Charles de Gaulle Etoile et Champs Elysées Clémenceau.” Du côté des webmédias confusionnsites d’extrême droite, si l’Agence Info libre (AIL) periste à soutenir le Mouvement du 14-Juillet, le Cercle des Volontaires en revanche s’attaque de nouveau aux “mensonges” d’Eric Fiorile, avec l’appui d’un certain William, ex-numéro trois de la Démosophie qui s’emploie depuis quelques mois à diffuser sur le web des vidéos anti-Fiorile et qui semble avoir sa petite heure de gloire lui aussi à l’occasion du Mouvement du 14-Juillet. Enfin, Sylvain Baron, qui fait lui aussi l’objet de critiques internes notamment pour avoir voulu déposer sa manifestation devant l’Assemblée nationale en préfecture, vient d’ouvrir un forum et demande aux internautes de voter pour les personnalités qu’ils souhaitent voir au gouvernement provisoire, puis prévoit d’envoyer une lettre à Bachar Al-Assad lui demandant de reconnaître ce “gouvernement provisoire français” afin de “déstabiliser François hollande”. Cerise sur le gâteau : il s’inquiète du développement des théories du complot au sein du mouvement du 14-Juillet en termes de crédibilité. Pas mal, pour quelqu’un qui passe lui-même son temps à faire de la propagande conspirationniste sur Internet ! Nous ignorons en revanche si la réunion de préparation qu’il organisait hier au Jardin des Tuileries pour “assigner des tâches pour le 14 Juillet (infirmier, coordinateurs, sécurité, etc) et observer le terrain” a attiré les foules, mais c’est peu probable.