Manipulations médiatiques, policières et politiciennes autour de la lutte des migrants

Frédéric Vielle, militant du NPA et de la CGt, doit être opéré après avoir reçu un violent coup de matraque.
Frédéric Vielle, militant du NPA et de la CGT, doit être opéré après avoir reçu un violent coup de matraque.

Le NPA dénonce les manipulations policières et médiatiques qui tendent à faire reposer sur les migrants de La Chapelle et leurs soutiens la faute des violences. Plusieurs médias ont même été jusqu’à présenter comme un policier blessé un militant du NPA et de la CGT, actuellement hospitalisé pour de multiples fractures au visage. D’autres militants témoignent de leur côtés de manipulations politiciennes émanant de certains individus et organisations, telles Jeudi Noir ou des élus de Front de Gauche ou d’Europe-Ecologie-les-Verts, qui ont pu entraver l’auto-organisation de la lutte. On pourrait ajouter à ces comptes-rendus les tentatives de récupération de médias d’extrême droite qui jettent de l’huile sur le feu comme L’Agence Info libre  et le Cercle des Volontaires (qui ose dénoncer “un pathétique festival de récupérations politiques”). A noter que la vidéo sur l’évacuation de mardi publiée sur  le site de la première, outre son titre tendancieux (“Quand Olivier Besancenot essaie d’empêcher l’évacuation d’un campement de migrants“), est suivie de plusieurs commentaires haineux, par exemple ceux d’un certain frederic :  “Faudrait prendre l’habitude de dire « immigrés clandestins » et non pas des « migrants ». Vous faites aussi dans langue de bois à l’AI ?” “En tout c’est marrant mais les flics étaient moins gentils avec les manifestants de la manif pour tous ! Ah ah ah Besancenot défend les travailleurs, mdr !! Il confond travailleurs et parasites !” D’autres encore félicitent la police pour son action ou dénoncent “l’immigrationnisme”. Heureusement que l’AIL était censée il y a quelques mois avoir revu sa politique de modération !