Laurent Ozon et ses partisans agressent des migrants à Bruxelles

Alternative libertaire Bruxelles nous apprend qu’hier, un rassemblement de migrants a été perturbé par des nervis d’extrême droite. Le groupe décrit ainsi la scène, photos à l’appui :

“L’appel à venir perturber le rassemblement des migrant.es avait en réalité été lancé par le Mouvement pour la remigration, le 22 mai dernier. Celui qui dirige ce mouvement n’est pas un inconnu. Il s’agit de Laurent Ozon, propulsé au bureau du FN par Marine Le Pen elle-même en janvier 2011. Celui-ci quittera le Front National quelques mois plus tard désavoué par la présidente du FN suite à ses propos après les attentats d’Oslo. Ozon ex-cadre du FN appartient à la mouvance identitaire française et est l’un des idéologues de « l’invasion migratoire » et de « l’échec de la société multiculturelle », des idées que partage le mouvement Nation. Laurent Ozon et plusieurs membres du mouvement nation sont donc venus jouer la provocation lors de ce rassemblement. Provocation qui en s’associant avec Nation a rapidement tourné en agression des migrant.es qui tentaient de les faire dégager. Il fallait plus que quelques nazis dégénérés et un ex-cabinetard frontiste pour faire peur à des sans-papiers en luttes depuis plusieurs mois. Ceux-ci ont repoussé les militants de Nation (gratifiés de quelques coups au passage) qui ont dû fuir la place du Luxembourg protégés comme à leur habitude par la police du capital.”

Ozon, proche de la Nouvelle droite, a été responsable des questions écologiques au FN, problématique qu’il lie à celle de la lutte contre l’immigration. Voir aussi, sur ce sujet, la revue de presse de La Horde.