Pour un 1er-Mai internationaliste et solidaire !

D. R.
D. R.

A côté des traditionnelles manifestations ouvrières, qui sont toujours une occasion de mettre en avant nos revendications sociales, ce 1er-Mai sera aussi une occasion d’exprimer notre solidarité avec nos camarades du monde entier, par exemple en Iran, comme nous y appelle la Campagne pour la libération des prisonniers politiques en Iran :

“Des centaines de travailleurs et de militants ouvriers sont harcelés, emprisonnés et torturés ; leurs « crimes » sont posséder un livre, publier leur point de vue sur facebook ou se rassembler pour réclamer le versement de salaires impayés. Ils sont attaqués pour avoir revendiqué le droit de grève, de se rassembler et de former des syndicats indépendants ou d’autres organisations ouvrières. […] En plus de la répression de leurs droits politiques et civils, les travailleurs doivent faire face à la détérioration de leurs conditions économiques en Iran. Pour la classe ouvrière, cela signifie que des millions de familles sont tombées sous le seuil de pauvreté. Actuellement, il y a de nombreuses protestations contre le régime en Iran. La population proteste contre la brutalité du régime et lutte pour obtenir la liberté d’expression. Il y a aussi un développement du militantisme chez les travailleurs qui s’organisent dans des syndicats indépendants. Ces protestations ont besoin de votre soutien. Les prisonniers politiques en Iran ont besoin de votre soutien, puisqu’ils ne peuvent pas faire entendre leurs voix. […]”

Comme chaque 1er-Mai depuis vingt ans, une manifestation sera également organisée à Paris pour rendre hommage à Brahim Bouarram, ce jeune Marocain jeté dans la Seine le 1er mai 1995 en marge du défilé du Front national. A noter enfin, la manifestation contre le racisme et l’austérité qui aura lieu à Noisy-le-Grand, toujours en région parisienne.