On rigole : Jean Bricmont dénonce l’impuissance de la gauche face à l’extrême droite

Jean Bricmont a donné hier soir une conférence à l’invitation d’Attac Bruxelles autour du thème “Pour une critique de la “nouvelle” gauche”. Selon l’annonce faite par l’association, il  est venu développer une analyse de la gauche post et anti-communiste selon laquelle cette gauche aurait commencé à émerger dans les années 60-70, se serait développée à partir des années 80, et aurait entièrement remplacé la “vieille gauche”, communiste ou social-démocrate classique. Cette nouvelle gauche aurait remplacé l’idée de lutte des classes et de socialisme par l’idéologie des droits de l’homme et des libertés individuelles et aurait substitué les ONG et les “associations” aux partis politiques. Aujourd’hui, cette nouvelle gauche serait dans une impasse totale face à la montée des “populismes” et de “l’extrême-droite”.” C’est vrai que Jean Bricmont s’y connaît en matière de fidélité aux idéaux de gauche et de lutte contre l’extrême droite ! C’est sans doute pour cela d’ailleurs qu’il se félicitait il y a deux jours, en citant RT (ex-Russia Today), des résultats de l’élection législative finlandaise qui a vu l’extrême droite arriver en deuxième position, ce qui va très probablement lui permettre  d’entrer au gouvernement.2015-04-22_Bricmont_Finlande