Annulation d’une conférence de Jacob Cohen à la Bourse du Travail de Saint-Denis

L'affiche de la conférence prévue à Saint-Denis. (Cliquer pour agrandir)
L’affiche de la conférence prévue à Saint-Denis. (Cliquer pour agrandir)

Hier après-midi, l’écrivain complotiste Jacob Cohen était invité à la Bourse du Travail de Saint-Denis. Annoncée quelques jours auparavant sur Facebook, la réservation de la salle a été annulée sans explications, mais Cohen y voit la main “d’une intervention insidieuse du lobby judéo-sioniste”, et a posté a plusieurs reprises un message allant dans ce sens sur ses différents profils Facebook, dont une des versions a été partagée jusqu’à 198 fois (voir ci-dessous). Caution morale d’Alain Soral, il soutient que plusieurs milliers de Juifs de part le monde travailleraient en réalité pour le Mossad. Si au départ le roman qui l’a fait connaître et dans lequel il développe cette thèse, Le Printemps des sayanim (éditions L’Harmattan), a été présenté comme reposant « sur des faits réels », Cohen a depuis admis n’avoir “aucune preuve” de ce qu’il avance, dans une vidéo publiée le 29 mars 2011 sur le site Enquête et Débat de l’éditeur et blogueur confusionniste Jean Robin (lui-même proche de diverses mouvances d’extrême droite). Un accommodement avec la réalité qui ne l’empêche pourtant pas de mener une fructueuse carrière auprès d’un public des plus antisémites.

Une des annonces de l'annulation de la conférence diffusées sur Facebook par Jacob Cohen.
Une des annonces de l’annulation de la conférence diffusées sur Facebook par Jacob Cohen.