Pour ceux qui douteraient des rapports entre Olivier Rey et la Nouvelle Droite

Olivier Rey, intellectuel populaire auprès de certains militants anti-technologie, écologistes et/ou libertaires (il a participé à l’ouvrage controversé Radicalité : 20 penseurs vraiment critiques publié en 2013 aux éditions L’Échappée et a été publié par le journal La Décroissance) est, nous apprend Radio Vosstanie, “un drôle de personnage. Créationniste “éclairé”, critique catholique de la “théorie du genre” sous le signe de l’assignation divine. Dont les contributions sont reprises dans diverses publications de la Nouvelle Droite dont la revue Krisis ». Dans une vidéo mise en ligne le 13 mars dernier par la webTV d’extrême droite TVLibertés dans le cadre de son l’émission “Les idées à l’endroit”, on peut voir Rey débattre avec Alain De Benoist (animateur de l’émission), Frédéric Rouvillois (un professeur de droit public qui étudie notamment la “démocratisation” du Royaume du Maroc sous Mohamed VI) et Gaultier Bès (de Berc), un décroissantiste membre des Veilleurs autour du thème “L’idéologie du progrès, nouvelle religion des temps modernes ?”

2015-03-16_tvlibertésDe gauche à droite sur le plateau de TVLibertés : Frédéric Rouvillois, Gaultier Bès, Alain De Benoist (animateur), Olivier François (présentateur) et Olivier Rey.