Le retour de la Mère Mariam-Agnès de la Croix

2015-03-05_meyssan_delacroix_clap36On n’en entendait plus parler depuis de nombreux mois, mais la Mère Mariam-Agnès de la Croix, propagandiste du régime de Bachar Al-Assad proche de Thierry Meyssan (voir ici, , , et ), refait de  nouveau parler d’elle. Le très droitier Jacques Myard témoigne ainsi dans un communiqué publié le 27 février dernier au retour d’un voyage à Damas avec trois autres députés pour rencontrer le dictateur syrien, l’avoir croisée “de manière inopinée, dans le hall de l’’hôtel”. Coïncidence ou pas, la soeur sera demain en visite à Paris pour une conférence sur “La réalité de la situation en Syrie” dont le rendez-vous est relayé par l’ensemble de la fachosphère, incluant notamment Egalité et Réconciliation et Civitas. La salle qui doit l’accueillir appartient à l’Association immobilière de l’Ecole militaire (Asiem). Elle reçoit d’ordinaire des colloques à caractère commercial, mais à déjà été le théâtre de meetings d’extrême droite, à l’image d’une conférence de Béatrice Bourges, présidente du Printemps français, le 14 octobre dernier à l’invitation du Cercle Histoire, Culture et Patrimoine ou d’une conférence de Laurent Ozon à l’invitation du Forum Polémia le 26 novembre 2013.

Mise à jour, 29 mars 2015 : à la tribune de cette conférence, Maître Elie Hatem, Mère Agnès-Mariam de la Croix, Omran Alkhatib, président du Rassemblement pour la Syrie, et Alain Escada, président de Civitas, organisateurs de cette soirée. (Source : Medias-Presse-Info)
Mise à jour, 29 mars 2015 : A la tribune de cette conférence, Elie Hatem (FN), Mère Agnès-Mariam de la Croix, Omran Alkhatib, président du Rassemblement pour la Syrie, et Alain Escada, président de Civitas, organisateurs de cette soirée. (Source : Medias-Presse.info)