Départementales : les candidats conspirationnistes de l’UPR

Le compte Twitter de critique de l’UPR @L_Obus2 signale captures d’écran à l’appui que l’UPR présente aux prochaines élections départementales quatre candidats affichant sur le réseau social Facebook des centres d’intérêt conspirationnistes. Il s’agit de Yannick Herve à Erstein dans le Bas-Rhin, de Frédérique Mourgues à Nîmes dans le Gard (voir ici), de Kemais Marzouk à Joué-Lès-Tours en Indre-et-Loire et d’Aurore Macé à Grandvillars dans le Territoire-de-Belfort (voir ici), ces deux derniers ayant notamment relayé des théories du complot relatives aux attentats contre Charlie Hebdo.